Il parait, qu’il sommeille en nous, un animal à dompter. Un animal capable de se révéler, au grand dam du vivre mieux et du vivre caché. Le dictat du vivre en commun, requiert que cet animal soit enfui dans les entrailles du corpus de nos états d’âmes. Tout le contraire, de l’establishment du business qui veut en user et abuser. En faire, une sorte de psychédélique du succès ! Réveillez l’animal qui sommeille en vous, voilà le chemin du succès qu’on nous rabâche à longueur de journée, que ce soit pour les sportifs, les employés, les cadres, etc… En témoigne « The Apprentice », le nouveau jeu télé de M6 où les candidats au concours à un poste de cadre commercial, doivent dévoiler l’animal qui sommeille en eux lors de divers cas pratiques concoctés par le management d’un grand groupe français.

Ainsi, nombreux sont les RH ou chasseurs de têtes, qui traquent leurs cibles avec tous les lieux communs liés à la perception de l’animal qui sommeille en nous. Cet animal qui ferait qu’il miserait sur le bon cheval. Pour faire court, le raisonnement est simple : Réveille l’animal qui sommeille en toi et je te dirais qui tu es ! Age, le genre, les hobbies sont les éléments essentiels à passer au crible. Voici, là où le bât blesse ! Des sanctuaires de clichés ont été érigés pour cataloguer les profils recherchés. Exemple : Vous-voulez un leader ? Ne prenez pas une femme ! Trop tendre, trop susceptible, pas assez directe, de toute façon elles devront partir s’occuper des enfants un tant soit peu. Par contre, vous souhaitez une figure de proue pour le relationnel ? A donf les femmes !

Dans ce papier, je vais vous livrer ma vérité. Là où de sombres stéréotypes collent durent à la peau de la gente féminine, obstruant tout le mérite qui leur revient, moi je n’ai vu que des qualités. OSEZ LES FEMMES ! Oui, osez les femmes, si vous voulez mener à bien vos projets ; osez les femmes, si vous souhaiter que votre leadership soit très vite remarqué et apprécié. En disant cela, n’y voyez pas en moi l’étendard du courant féministe ou encore moins une ode à l’activisme d’Inna Shevchenko. Epargnez-moi la psychologie abracadabrantesque de Freud, qui voudrait qu’il sommeille en moi un féminisme patenté, qui ne demanderait qu’à se dévoiler au grand jour. Je ne livre qu’un simple récit doublé d’une analyse rétrospective des différents projets que j’ai mené avec succès, en misant sur des équipes féminines.

Les mises en garde établies pour le lecteur simplet, passons au récit proprement dit. Du gigantesque projet caritatif au projet entrepreneurial en passant par la création d’une faitière d’associations étudiantes, j’ai enchainé, pas moins de huit succès éclatant durant mon Bachelor. Mon secret ? Je vous l’ai déjà dévoilé plus haut : S’entourer tant que possible d’une équipe de femmes cosmopolite, chacune faisant preuve d’un caractère animalier bien singulier. Attention ! Quand je dis caractère animalier, je fais bien référence à cet animal qui sommeille en nous et qui est donc, le révélateur de notre plus-value dans le business.

Prix du meilleur projet de communication, prix du meilleur projet marketing, prix du meilleur projet d’insertion des femmes dans le monde professionnel, etc… Si vous souhaitez accrocher les mêmes médailles, au cadre de votre diplôme bien en place au beau milieu des collections de photos de famille, procédez ainsi au casting de votre équipe majoritairement féminine :

  • Une Licorne

Sourire aux lèvres en toute circonstance et à n’importe quelle étape de votre projet, elle sera le talisman de la cohésion émotionnelle de votre équipe. C’est celle qui fera toujours attention au moral des troupes. Sensible elle-même, elle saura très vite repérer et faire tomber, les masques de ceux qui ont un petit coup de moins bien psychologique et qui pourraient entamer la bonne humeur générale, indispensable à une bonne cohésion du groupe et à la vitalité du projet.

Elle sera, votre canal préférentiel pour faire passer de fortes charges émotionnelles à votre brigade. Que ce soit une bonne ou mauvaise nouvelle, elle saura trouver le mot juste, empreint de sincérité et de hauteur d’âme.

Douée de sagesse et curieuse par nature, elle ne rechignera jamais à connaitre personnellement chaque personnage de votre équipe, pour mettre en avant les qualités de chacun. Mais attention, à bien la surveiller et canaliser. Elle aime échanger énormément avec ses interlocuteurs et fera preuve parfois d’une certaine naïveté, croyant que le monde des bisounours est réel et doit être cultivé. Elle se fera ainsi, très facilement avoir par les adeptes de la politique Bla-Bla.

  • Votre jument de galop aux semelles roses

Parce qu’il vous faut, de la vitamine tout le long de votre projet, elle sera votre turbo ! Infaillible émotionnellement et physiquement, elle sera toujours d’attaque pour aller de l’avant, car débordante d’une motivation sans précédent. Coquette sur les bords, elle sera votre VRP préférentielle pour vendre tous les aspects de votre projet. Maitrisant le sourire commercial à la perfection, elle sera votre carte maitresse persuasive pour vos relations commerciales, marketing promotionnel, et relations publiques.

Elle ne prendra jamais aucune tâche par-dessus la jambe, car elle prend les choses à cœur et le fait passionnément même si ce n’est son domaine préférentiel. En gros, elle ne rechigne jamais à la tâche ! Une valeur sûre !

Cerise sur le gâteau, elle sait être flexible dans n’importe quel environnement social. C’est là où elle constituera un véritable atout pour vous : Elle est très sociable et son côté coquette rassure et inspire confiance à vos interlocuteurs.

Mais gardez-vous bien, de ne pas la lui faire à l’envers, jouez au faux-semblant avec elle et vous récolterez les foudres d’une diva qui se voit piétiner ses escarpins à semelle rouge.

  • Un loup pas si solitaire

Timide et introvertie de prime à abord, cette grande prêtresse de la rigueur avec une intelligence au-dessus de la moyenne, ne pardonnera pas qu’on empiète sur ses plates-bandes. On dit souvent des loups solitaires qu’ils sont doués d’intuition. Eh bien, mettez-cela en perspective avec elle. Elle aura toujours la bonne intuition sur la problématique à résoudre. Mais paradoxalement, cette forte personnalité manque cruellement de confiance en elle. Elle pâtit d’un cruel manque d’estime de soi, qui plonge tous ses extraordinaires atouts dans une sorte d’hibernation. Pour bénéficier de ce potentiel, vous devez la jouer finement, faire appel à vos grands talents de leadership et management. Persuader-là que sa place est essentielle et vitale au succès du projet. Dès lors, elle sortira les crocs et vous esquissera un travail léché d’une exigence inouïe. Exemple : je lui chuchotais toujours à l’oreille, que pour n’importe quel projet, elle sera toujours la première, que je mettrai en haut de la liste de mon équipe. Son visage s’illuminait ainsi d’un joli petit sourire, sorti tout droit de la torpeur de sa solitude.

Tout le contraste d’un grand fauve qui ne cherche qu’à s’émanciper aux yeux de tous. De toutes les femmes avec qui j’ai travaillé, c’est celle qui m’intriguait le plus. Tant de potentiel coulé dans un bain de formol, ça me rendait dingue ! Mais j’étais sûr d’une chose, si on arrivait à libérer les chaines de ce potentiel caché, le succès du projet était à nos portes.

  • L’araignée

Sous sa dégaine bohême-chic, sous ses airs d’élégance et de classe en toute circonstance, se cache le cerveau créatif, qui va donner l’éclat nécessaire à votre projet. Patiente par nature, le temps sera son crédo. Ainsi, elle prendra tout le temps, qu’il faut pour observer et proposer ; le temps nécessaire pour développer un concept novateur et tendance.

La créativité est son cheval de bataille. L’ouverture d’esprit comme un art de vivre, qui lui permet, de toujours retomber sur ses pattes quand les vents ne sont plus favorables.

Telle une araignée, elle saura tisser sa toile (les bons réseaux) quand il le faudra, pour le succès du projet. Elle sait nouer des contacts ! Pour moi, elle a tout de la parfaite femme entrepreneuse. Calme, la tête sur les épaules, le recul nécessaire pour faire le choix qui s’impose, et toujours à l’écoute de nombreux avis. Confortez-là dans ses convictions, soyez positif avec elle et elle saura rendre l’ornement ultime, qui viendra sublimer le rendu final de votre projet.

  • L’aigle de Carthage

Elle ne fait pas dans la dentelle ! Choisissez ce trait de caractère et vous tiendrez dans votre équipe, la poigne dans un gant de velours. Souriante comme tout, elle saura taper du poing sur la table, quand l’équipe s’égare ou quand vous avez la tête dans le guidon et que vous n’avez pas le recul nécessaire sur les différentes étapes de votre projet. Sous son beau plumage, sa majestueuse sait être généreuse, elle n’hésitera pas à remuer ciel et terre pour colmater des brèches menaçant l’effondrement de votre projet. Avec elle, chaque dispositif du projet doit contenir un brin de folie qui va le distinguer du classicisme ennuyeux et c’est ce qu’elle s’attèle à vous apporter.

Vous l’aurez compris, à chaque fois que j’ai pu réunir et réveiller ces traits de personnalité, ce fut à chaque fois un boulevard dressé devant moi, qui me conduisait tout simplement et bonnement au succès du projet. Un conseil tout de même, pour arriver à jouer une belle partition avec tous ces traits de caractère, en tant que chef d’orchestre, vous devez apprivoiser la sensibilité de chaque personnage et les dompter, faute de quoi, vous récolterez une partition de vendeuses de poissons au marché.

D’ici là, je trépigne d’impatience de voir le groupe gagnant et le candidat qui sera choisi à la fin du grand jeu concours de M6. Allez ! Je prends les paris ! Pas besoin que je vous le dise haut et fort. Après avoir lu cet article, vous avez assez d’éléments pour vous forger une intuition.

Je dédie cet article à toutes celles qui ont inspirées cet article. N’oubliez pas ! La littérature reste le terrain propice au grossissement de traits.

Jean Gafan

Credit image