Chères et chers étudiants rêvant d’une carrière à l’internationale, j’attire toute votre attention ! Certains s’intéressent à la langue chinoise par simple curiosité, d’autres anticipent des débouchés professionnels attrayants. Les plus avisés s’y sont déjà mis…et les classes de chinois du Centre de Langues ne désemplissent pas !


 

Rappelons-le, la Chine est le premier partenaire commercial asiatique de la Suisse et une puissance dont le dynamisme économique et financier n’est plus à prouver. Ainsi, afin de sensibiliser les jeunes aux enjeux économiques du futur, plusieurs institutions basées à Shanghai ont monté un grand projet : la ICL CUP.

Ce concours a pour objectif de promouvoir le business et la culture chinoise chez les jeunes étudiants et apprentis suisses.

A la clé ? Quatre places de stage à Shanghai dans une institution suisse renommée durant l’été 2016. Outre le stage, les gagnants verront leurs frais de voyage et de logement sponsorisés par plusieurs institutions sino-suisses. Le séjour comprend de plus, des cours de chinois, des conférences et des événements de networking afin d’apporter aux étudiants une meilleure compréhension de la Chine tout en renforçant les relations sino-suisses.

Les participants ont été questionnés à la fois sur leur perception de la culture chinoise mais également sur leurs motivations à participer à une telle expérience. Le 15 mars, après l’étude des 257 dossiers reçus, les 4 gagnants ont été annoncés. Et parmi eux une étudiante de 2ème année en HEC Lausanne. Quelle surprise !

La ICL CUP n’est pas un projet isolé. En collaboration avec Swissnex, Marc Laperrouza, professeur en HEC et figure réputée pour son implication dans des projets reliant la Suisse et la Chine, a lancé en 2015 le CHIC (China Hardware Innovation Camp). Cette compétition, débutant sur le campus de l’UNIL, de l’EPFL et de l’Ecal par un week-end d’idéation, se termine 6 mois plus tard à l’usine, en Chine, où les quatre meilleures équipes ont la chance de produire en petite série l’objet connecté qu’elles ont développé.

Vous l’aurez compris, les possibilités pour partir découvrir la Chine sont multiples. Alors, pourquoi pas VOUS ? De belles opportunités pourraient en découler…

 

Charlotte Marie