Si vous rentrez en 3ème année de Bachelor, vous commencez très certainement à vous interroger sur la suite de vos études. Un Bachelor, c’est déjà bien, mais que faire après ? Une année de césure ? Un Master ? Un stage ? Un job ?… Un joli panel de possibilités s’offre à vous.
Si vous n’êtes toutefois pas satisfait de vos options, et que vous cherchez un moyen de combiner à la fois le Master, le stage et le voyage à l’étranger au cours de la même année, le QTEM est fait pour vous !


QTEM, c’est quoi ?

Le réseau QTEM (pour Quantitative Techniques for Economics and Management), a été créé en 2012 par cinq universités fondatrices (dont fait partie HEC Lausanne) à travers le monde sur l’initiative de la Solvay Brussels School of Economics and Management, et ne cesse depuis de s’agrandir.

Le but du programme est de mettre l’accent sur vos compétences quantitatives. La principale règle est donc de choisir au minimum 50 crédits ECTS considérés comme quantitatifs par le réseau. L’idée est attrayante : QTEM offre la possibilité à un étudiant d’accomplir son Master dans trois différentes universités, et de le finir par un stage.

Pour vous, étudiants d’HEC Lausanne, le cursus se déroule de la manière suivante : vous débutez par un Master à HEC Lausanne (si vous êtes en Management ou Finance) durant les 6 premiers mois, puis vous poursuivez votre formation à l’étranger pour le reste du Master. Si vous souhaitez entreprendre un Master en Comptabilité ou Economie Politique, un seul échange de 6 mois est possible, et vous devez donc être parti durant votre Bachelor.

Au final, vous serez l’heureux propriétaire d’un Master HEC Lausanne avec une attestation QTEM ajoutée au diplôme.
Au programme des destinations possibles : Bruxelles, Amsterdam, Montréal, Melbourne et bien d’autres encore !

Pourquoi QTEM ?

1. Un master en anglais et une expérience internationale

Un master 100% dispensé dans la langue de Shakespeare est désormais inévitable pour accéder au job de vos rêves.
De plus, partir étudier dans d’autres universités apporte un rayonnement international à votre CV et votre expérience, ce qui augmente la qualité de votre cursus.

2. L’ atout quantitatif

L’atout primordial du QTEM reste son accent sur le quantitatif, qui permet d’apporter à votre CV un rayonnement unique. Si vous souhaitez par exemple faire un master en Management, cette attestation vous permettra de prouver vos compétences en logique et stratégie, et surtout de montrer à vos futurs employeurs que vous n’avez pas fait que du « par coeur » !

3. L’excellence du diplôme

Le programme QTEM est vraiment un plus pour vous démarquer, car votre admission dans le programme certifie que vous avez été sélectionnés parmi les meilleurs étudiants de la faculté.
De plus, le réseau s’agrandit d’année en année, offrant sans cesse de nouvelles destinations pour vos échanges et de nouveaux partenaires pour le stage de fin de master que vous devrez réaliser.

Intéressé ?

Si cet article vous a conquis, et que vous souhaitez tenter votre chance pour le QTEM, tous les renseignements sont disponible sur le site officiel de ce réseau ainsi que sur la page de l’UNIL. Une séance d’information pour les étudiants de 3ème année est prévue le jeudi 10 novembre à 12:15 (internef 122)

Je peux également tenter de répondre à vos questions en tant qu’étudiante car je débute mon Master QTEM (laura.manon@heconomist.ch)

Attention : pour postuler, il est indispensable d’obtenir un score au GMAT d’environ 650 afin d’être sélectionné par la faculté. Si vous êtes intéressés par ce programme, préparez-vous à l’avance pour passer le GMAT, qui requiert une certaine quantité de travail et d’investissement avant de pouvoir être passé ! De plus, il vous faudra monter un dossier complet, avec CV et lettre de motivation, afin de mettre toutes les chances de votre côté ! Enfin, il est bon de savoir que les certifications de niveau d’anglais (IELTS/TOEFL) ne sont pas obligatoires pour postuler, car la faculté estime que le GMAT suffit à prouver votre niveau en anglais.

Il existe différentes possibilités en fonction du Master qui vous intéresse et de votre situation actuelle (3ème année de Bachelor, où première année de Master). Renseignez-vous donc sur ce qui est atteignable pour vous, et surtout n’hésitez pas à tenter l’aventure !

Laura Manon