Interview de Suleyman CERAN
Administrateur systèmes
Responsable du CEDIF (depuis le 1er décembre 2008)


Qu’est-ce que le CEDIF ?

« Le CEDIF est un centre de documentation informatisé qui offre à la communauté universitaire (UNIL) et à ses utilisateurs, de nombreux instruments permettant de se familiariser avec les données économiques et financières. »
Le CEDIF est surtout là pour aider les étudiants à mener à bien leur projet grâce aux ressources mises à leur disposition.

Par quels moyens mettez-vous à disposition toutes ces informations ?

Le CEDIF achète des bases de données comme Reuters, Datastream et beaucoup d’autres et les met par la suite à disposition des visiteurs de l’UNIL sur plusieurs ordinateurs présents au centre.

Ces informations sont-elles payantes ? (Si oui, qui les finance ?)

Jusque fin 2015, le CEDIF était subventionné par la BCV. Depuis début 2016, ce sont plusieurs budgets de la faculté des HEC Lausanne qui ont été accrédités à ce centre.

Comment le CEDIF est-il organisé ?

Le CEDIF est ouvert à un taux de 100% par semaine. Un responsable est présent durant les heures d’ouvertures pour répondre à vos questions, vous aiguiller vers les bonnes ressources et vous aider au maximum dans vos recherches. Celui-ci a de nombreuses années d’expériences en tant que responsable du CEDIF et a acquis énormément de connaissances.

Quelles entreprises sont répertoriées dans votre centre ? Y’a-t-il un domaine en particulier ?

Une grande majorité d’entre-elles sont cotées en bourse. Cependant, il y a également certaines sociétés qui ne sont pas listées. De surcroit, un grand nombre de données macroéconomiques sont présentes au CEDIF.

Quelles informations sont présentes au CEDIF ?

D’une part, des données comptables et financières sont présentes comme des rapports annuels (bilan, compte de résultat…). Mais également des rapports analytiques (composés de tous les ratios réalisés par des experts concernant la santé de la société et son futur).

D’autre part, des données macroéconomiques sont également présentes comme les données boursières (indice, taux de change, taux d’intérêt, commodities…), les données du marché et pour finir les données macroéconomiques de chaque pays.

A quelle fréquence les données sont-elles actualisées?

Les données présentes sont réelles et actualisées. Toutes les données financières et comptables concernant les sociétés sont basées sur un abonnement annuel. Chaque année, ces informations sont actualisées (la période de mise à jour peut également être trimestrielle ou semestrielle).
Concernant les données boursières, elles sont actualisées quotidiennement (comme les taux de change, les indices, les commodities, les taux intérêts sur les dettes, les options, les futures…).
Les logiciels présents au CEDIF sont mis à jour en fonction de l’arrivée d’une nouvelle version (migration de l’ancien produit vers un nouveau produit) afin que les bases de données soient toujours exploitables.

A quel public s’adressent ces informations ? Sont-elles accessibles à tous ?

Le public est assez varié : professeurs, simples étudiants, assistants, doctorants, chercheurs et même professeurs chargés de cours !

Dans quel but les membres de l’UNIL viennent-ils au CEDIF ?

Les étudiants viennent généralement pour mener à bien leur projet (individuel ou de groupe) dans le cadre d’un cours universitaire. Certains étudiants ont également besoin de ces ressources pour réaliser une thèse de master et leur PHD. Pour finir, les professeurs chargés de cours utilisent également les données du centre, pour enrichir d’illustrations ou de supports précis leurs cours.

Qui sont ces étudiants qui se présentent au CEDIF ?

Les étudiants qui se présentent au CEDIF étudient en grande majorité la finance. D’autres étudient la comptabilité et le contrôle, la stratégie, l’économie, les sciences actuarielles, les systèmes d’informations et même parfois le management.
Les étudiants de Bachelor sont présents mais restent minoritaires par rapport aux étudiants de master et PHD. Même quelques étudiants de la faculté de droit viennent au CEDIF pour certaines informations !


Nous remercions Suleyman Ceran pour le temps qu’il nous a accordé!

Marie-Charlotte Launay