Wanago: rêver, c’est collaborer

L’avènement d’Airbnb, du Couchsurfing ou de Uber n’est pas seulement le développement du nouveau business modèle peer to peer, mais aussi la réponse à une demande de la société.

Cette demande a de nombreuses facettes. Il s’agit de moins posséder pour mieux apprécier, de moins posséder pour plus de liberté, de moins de contraintes matérielles pour plus de flexibilité temporelle. Il s’agit aussi d’une ouverture de l’espace privé à son prochain, d’une part pour gagner sa vie, mais peut-être aussi pour faire partie d’une communauté.

C’est dans cette tendance que s’inscrit Wanago. Cette plateforme, née entre les murs de l’Internef à l’Université de Lausanne, est le fruit de l’imagination de Mael Fabien et de Kyle Ogaard. Elle permet à ses utilisateurs de partager leurs rêves et de s’aider à les réaliser. En effet, que vous soyez l’heureux possesseur d’un van Volkswagen Westphalia 1970 ou simplement un rêveur d’aventure et de vastes horizons, Wanago vous permet de réaliser votre soif d’espace.

La procédure est relativement simple, tout comme pour Uber ou Airbnb. Deux options s’offrent à vous. Soit vous êtes l’initiateur d’un projet, vous posséder un van que vous souhaitez acheter/rénover/équiper pour l’aventure, soit vous souhaitez participer au projet d’un autre utilisateur de la plateforme, en contrepartie duquel vous recevrez des semaines de location du Van en question.

C’est sur ce point que Wanago est unique. Le modèle de paiement permet à l’initiateur de rénover son Van pour moins cher. C’est-à-dire qu’au lieu de payer le prix plein lui-même à son concessionnaire, il cède du temps d’utilisation aux participants du projet. Le modèle classique aurait voulu qu’il paye le prix plein (dans le cas où il en a les moyens), puis qu’il s’adresse à une plateforme de location pour le louer. Mael et Kyle ont donc supprimé un intermédiaire avec succès et ont rajouté une touche collaborative qui a son charme dans notre monde devenu si individualiste. Il était clair pour Mael et Kyle que le problème numéro 1 pour la démographie ciblée (les étudiants, les jeunes travailleurs et même les retraités) était le financement. Maintenant, Wanago leur permet de contourner ce problème et de s’assurer directement de l’aboutissement du projet. Dans le cas où les objectifs de financement du projet ne sont pas atteints, tous les participants sont remboursés. De plus toutes les réservations sont assurées par les assurances MAIF. Il ne s’agit donc pas d’un investissement risqué, mais bien d’une réservation pourvue d’une assurance.

Pour lancer votre projet et collaborer avec votre prochain, rendez-vous sur Wanago !

Image

Bon Voyage!

Charles Emsens