Enfin arrivés à la moitié de ce semestre d’automne ! Pour certains, c’est le moment de souffler un peu, se félicitant du travail accompli, alors que pour d’autres, c’est le moment de mettre les bouchées doubles jusqu’aux examens et, enfin, aux vacances. D’ailleurs, où pensez-vous partir en escapade durant vos prochaines vacances ? Cette année, HEConomist vous propose une petite série de guides voyage afin de vous aider à choisir votre prochaine destination.

Pour ce premier guide voyage de l’année, nous partirons au Liban, pays du Cèdre autrefois également surnommé la Suisse de l’Orient en raison de ses montagnes et de ses banques.

Ce pays, qui était encore en guerre il y un peu plus d’une décennie, est aujourd’hui une destination qui comblera vos envies diverses.

Que visiter ?

Beyrouth

  • Les impacts récents de la guerre sur les bâtiments de la ville qui ne meurt jamais
  • Se balader sur la corniche jusqu’à Raouché au coucher de soleil
  • Place des Martyrs, ses ruines et sa mosquée El-Amine
  • Un peu de calme et de verdure à AUB (American University of Beirut)
  • Le quartier arménien de Bourj-Hammoud
  • La branchée Zaituna Bay

La grotte aux pigeons à Raouché, Beyrouth

Le nord

  • La grotte de Jeita, une merveille de la nature
  • Harissa : le sanctuaire de Notre-Dame du Liban et sa vue imprenable sur la baie de Jounieh
  • Jbeil/Byblos : Le château de Byblos et ses ruines
  • L’animée Tripoli, avec son souk, ses mosquées, sa citadelle et son port
  • La vallée de la Qadisha : ses paysages et ses monastères.

Le Chouf

  • Le palais de Beiteddine
  • La réserve naturelle du Chouf, sa faune et ses cèdres, arbre symbole du Liban

Le Sud

  • Saïda / Sidon : son souk et sa forteresse
  • Sour / Tyre : ses ruines, ses ruelles et ses plages où nagent les tortues

La Bekaa

  • Baalbek : une visite hors du temps parmi les plus belles ruines antiques du Moyen-Orient
  • Les vignobles de Ksara ou Kefraya afin d’y déguster du bon vin libanais

Le temple de Bacchus, Baalbek

Où manger ?

La cuisine libanaise en a pour tous les goûts ! Carnivores invétérés et véganes engagés seront rassasiés. 😉

Plats Traditionnel :

Le Chef et ses généreux et accessibles plats du jour, difficiles à dégoter ailleurs que chez l’habitant.

Falafel :

L’institution Barbar ou encore le duel des frères et voisins Sahyoun.

Shawarma :

Mano et ses shawarmas poulet ou basterma dans le quartier arménien, ou encore Joseph Shawarma, lauréat du meilleur sandwich au monde en 2015.

 

Mezzés :

Akkra à Tripoli pour son hummus inégalé dont la recette perdure depuis plusieurs générations déjà.

Ta Marbouta pour un coin calme et un bouquin de sa librairie au milieu de Hamra.

Mziene pour ses succulents mélanges de cuisines libanaise, marocaine et arménienne.

Im-Nazih pour ses vendredis endiablés où les clients dansent entre tables, narguilés et carafes d’arak.

Burgers :

Pourquoi un burger à Beyrouth ? Un coup de cœur de l’auteur ! Même si les Classic Burger Joint ou Smoking Bun sont respectables, Ferdinand à Hamra offre un maigre choix mais de haute qualité à tous les amateurs de burger. Le choix des boissons et la qualité des cocktails vaut également le détour.

Douceurs :

Abdul Rahman Hallab & Sons à Tripoli se feront une joie de vous préparer vos boites à l’emporter pendant que vous y dégusterez un kneffeh. 

Plats de mezzés libanais

Où sortir ? 

Hamra et son ambiance cosmopolite vous conviendra aussi bien pour fumer un narguileh que pour trainer dans les pubs nombreux sur Makdessi Street.

Le quartier de Gemmayze et ses nombreux bars et restaurants.

La rue de Mar Mikhael, sa foule au milieu de la route, ses nombreux bars, ses jam sessions ou encore, pour les plus fauchés, ses bars vendant à l’emporter des bières presque au prix de magasin. Certainement la rue la plus ambiancée du pays.

Le rooftop Iris au dessus du journal Al-Nahar sur la place des Martyrs.

 

BO18 pour les soirées electro underground jusqu’au petit matin, où le toit s’ouvre faisant place à la lumière du jour.

The Gärten pour les soirées (deep)house à ciel ouvert.

Les soirées « all style » de The Grand Factory pour se déhancher sur le dancefloor lumineux.

Le Skybar pour un bar très animé et à ciel ouvert.

Quelles activités ?

Skier à Faraiya.

Profiter des plages à Sour/Tyre ou Anfeh.

Randonnées dans le Chouf, la vallée de la Qadisha, Tannourine ou encore dans les différentes réserves de cèdres.

Montagnes à Faraiya, à moins de 30km de la mer

Événements majeurs

Le Festival international de Baalbek en Juillet

Le Festival international du film à Beyrouth en Octobre

 

Bien entendu cet article ne cherche pas une liste exhaustive des centres d’intérêts au Liban. Ce petit pays densément riche réserve bien plus encore que ce qui a été mentionné dans cet article. Vous êtes d’ailleurs invités à rajouter en commentaires sous cet article les coups de cœur que vous souhaitez partager, afin que les personnes qui utiliseraient ce guide puissent en profiter également.

 

Raphaël Jud