Abraham Lincoln a dit « The best way to predict your future is to create it. ». Christophe Badoux et Arnaud Cachin se sont lancés depuis quelques années maintenant dans une folle aventure afin de créer l’outil parfait pour le recrutement de jeunes étudiants et diplômés. Pour nos nouveaux lecteurs, il s’agit d’une application dénommée le « Tinder du recrutement ». Le concept est simple : il suffit de faire un profil et les postulants ont directement accès aux offres de stage, CDD ou CDI que l’équipe Bananeapp publie régulièrement. Une fois l’application téléchargée il suffit de « swiper » à droite pour les postes qui vous intéressent ou à gauche pour le reste.

Depuis son lancement de la première version en 2017, Bananeapp a beaucoup changé et Arnaud Cachin, Responsable Communication, a pris le temps de nous expliquer l’aventure qu’il a vécue jusqu’ici avec le fondateur Christophe Badoux.

Après une année de programmation et développement, Bananeapp voit le jour fin 2017 pour la première fois. La décision fut prise de laisser tourner l’application sur Apple pendant une année pour avoir le feedback des potentiels candidats et recruteurs. Cette première version requérait des postulants de créer un profil complexe sur l’application. Elle possédait également un chat entre l’entreprise et le postulant ayant pour but de briser la glace et faciliter le contact. Ces deux éléments ont été supprimés dans la nouvelle version.

Après avoir reçu un bon nombre de feedbacks sur la première version, il s’est avéré que le profil Bananeapp n’était finalement pas nécessaire puisque les recruteurs requéraient de toute manière l’envoi d’un CV pour une postulation formelle. Qui plus est, le chat, qui était une des fonctions phares de la première version a fini par se transformer en contrainte pour le recruteur qui devait constamment vérifier l’application, tandis que les étudiants n’y tenaient pas particulièrement non plus.

La nouvelle version se compose donc d’un profil simplifié (nom, prénom et e-mail) ainsi que d’une question à laquelle le postulant peut répondre, pour établir le contact avec le recruteur qui peut par la suite contacter l’étudiant.

Mais ce qui rend Bananeapp exceptionnel est l’aspect communautaire. Avec une communauté de 51’000 jeunes sur ses plateformes sociales, Bananeapp attire de plus en plus d’entreprises qui publient leurs offres de stage ou d’emploi. Entre les offres de stage et de bénévolat à l’étranger de l’AIESEC et les stages rémunérés de l’IAESTE, Bananeapp est un outil majeur pour tous ceux qui souhaitent acquérir de l’expérience à l’étranger, quel que soit le domaine. Mais la start-up offre également un grand nombre de petits boulots, stages et CDI en Suisse.

Lors de leur aventure Bananeapp, l’équipe a rencontré plusieurs challenges. Tout d’abord, bien avant le lancement de la première version, les études de marché et la programmation ont pris un certain temps. De plus, en cours de route, ils ont réalisé que le monde du recrutement était très régulé et qu’il fallait investir une certaine somme pour obtenir diverses autorisations administratives. Mais le plus gros challenge est venu suite à la première version, puisqu’ils ont dû se remettre en question et faire de grosses modifications pour créer un produit qui corresponde aux attentes et exigences de leur clientèle.

A ce sujet, M. Cachin a intelligemment relevé que lors du lancement d’une startup, il est primordial de se remettre en question et ne pas insister sur son idée si elle ne fonctionne pas. Il faut rester à l’écoute et modifier son concept en conséquence.

D’après l’équipe, la réussite d’une startup dépend bien évidemment du produit, mais surtout de qui on s’entoure ! Pour nos fidèles lecteurs qui veulent se lancer dans le monde des startups, ils soutiennent que « la vie est trop courte pour bosser avec des gens que l’on n’aime pas », d’autant plus que vous allez passer H24 avec eux !

L’équipe de Bananeapp est passée d’une communauté de 4k à 51k jeunes en un an et demi et a maintenant publié des annonces de plus de 150 entreprises. Ils rattachent cette avancée à la communication et travaillent quotidiennement pour faire grandir la communauté.

N’attendez plus et rejoignez dès maintenant la communauté Bananeapp pour pouvoir profiter de leur réseau étendu et trouver votre prochain job !

 

 

Marija Todorovic