Le touriste qui déambule à travers le centre historique de Quito ne peut ignorer une sculpture monumentale qui domine la capitale de l’Équateur : la Vierge du Panecillo. Comment ne pas se sentir minuscule à ses pieds ?

Sa hauteur vertigineuse inspire le respect. Cette œuvre imposante est plantée au sommet d’une colline sur laquelle s’agrippent d’interminables escaliers coupe-gorge. Mieux vaut par ailleurs ne pas déambuler seul dans le quartier.

La vierge se veut pourtant gardienne de la ville. Elle la protège symboliquement de ses ennemis. Son éclat envoûte, presque céleste. Son regard bienveillant vise à apaiser les craintes.

L’œuvre du Panecillo est inspirée de la Vierge de Quito, créée par l’artiste Bernardo de Legarda (1700-1773). Joyaux de l’école d’art de Quito, cette pièce historique mesure environ 30 centimètres de haut et a ceci d’unique qu’elle est l’une des seules vierges ailées au monde. Elle est maintenant exposée dans l’église de San Francisco.

En 1969, un plan est conçu pour coiffer El Panecillo, d’une œuvre qui se veut resplendissante. La construction du piédestal de 11 mètres de haut commence en 1971 et s’achève trois ans plus tard. L’artiste Augustìn de la Herràn Matorras se charge de réaliser la sculpture de 34 mètres.

Il la façonne dans son atelier à Madrid. Environ 7400 plaques d’aluminium sont utilisées et numérotées afin de faciliter le transport et le montage de l’œuvre. Le tout est envoyé en pièces détachées qui seront assemblées sur la colline du Panecillo.

Avec son gabarit imposant de 45 mètres, la vierge du Panecillo est la plus grande statue en aluminium au monde. Un serpent, image du diable et du péché, est enchaîné à ses pieds. Sa tête est parée d’une couronne de 12 étoiles, symboles des 12 apôtres et des 12 tribus d’Israël.

Cette statue impressionne.

Les yeux rivés sur la scintillante dame d’aluminium, un touriste attentif découvrira que son regard fixe l’horizon.
Peut-être devrait-il prendre symboliquement exemple sur elle ?
Se détacher des réalités triviales de ce monde ? Surpasser angoisses, doutes et peurs qui paralysent et clouent au sol en gardant les yeux rivés sur ses objectifs et ambitions. Alors peut-être brillera-t-il de succès.

Olivia André
Cliquez sur la photo pour plus d’articles !