Cocktails

Nice to drink you

Last updated:

L’été approche, et avec lui le retour des discussions animées en terrasses et longues soirées dans des bars. Mais peut-être en avez-vous marre, de boire toujours une grande bière blonde ou votre éternel mojito. Voilà pour vous une petite sélection des boissons préférées de notre rédaction pour pimenter vos sorties estivales. Santé !

Proposition d’Elias – Cuba Libre

Cuba libre

Ce cocktail classique au nom évocateur est l’ami idéal de tous les nostalgiques d’un soleil paradisiaque, comme c’est le cas pour moi. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le nom de cette boisson ne date pas de l’époque de la révolution cubaine menée par Fidel Castro et Che Guevara, mais remonte plutôt à 1900, date de la fin de la guerre d’indépendance de l’île caribéenne, qui a forcé les Espagnols à abandonner leur possession cubaine pluricentenaire. C’est dans ce contexte que des soldats américains venus aider les Cubains lors de la guerre ont mélangé du Coca importé de chez eux avec du rhum et de la lime locale, baptisant ce cocktail exquis du doux nom de « Cuba libre. » Attention à ne pas en abuser, sous peine d’être inspiré par des idées révolutionnaires !

Proposition de Valentin – Singapore Sling

Singapore Sling

Crée en 1915, le Singapore Sling est le cocktail emblématique de l’hôtel Raffles, un des hôtels mythiques de Singapour. L’endroit était à l’époque un lieu de rencontre pour les gens de la bonne société. Si ces messieurs pouvaient sans problème y déguster un verre de whisky ou de gin, les dames, elles, ne pouvaient consommer d’alcool selon l’étiquette. Seuls le thé et les jus de fruits leurs étaient permis.

C’est là qu’un barman eut une idée de génie en créant ce cocktail qui ressemble à un jus de fruit (couleur rose) mais qui n’en est pas un. Ce cocktail à base de gin et de liqueur de cerise vous enivrera par sa fraicheur et son goût fruité.

Vous pourrez le retrouver au Café de la Louve à Lausanne. Il n’est pas sur la carte mais en demandant au barman vous aurez accès à ce cocktail secret.

Proposition de Gwendoline – Cosmopolitan Cosmopolitan

Le cocktail féminin par excellence, le Cosmopolitan est à base de vodka, de triple sec, de citron vert et de jus de canneberge. C’est dans l’ouvrage « Les Pionniers du Mélange dans les Bars Élitistes 1903-1933 », publié en 1934, qu’une recette nommée « Cosmopolitan » fait son apparition pour la première fois, comprenant du gin, du Cointreau, du jus de citron et du sirop de framboise. Mais c’est dans les années 80 que la recette que nous connaissons tous est née. La théorie la plus répandue raconte que le cocktail a été inventé par Cheryl Cook, surnommée la reine du Martini de South Beach en Floride. Cook a été frappée par le nombre de personnes commandant des Martinis classiques simplement pour l’image associée à ce verre. Ainsi, elle a décidé de créer une alternative en s’inspirant du Kamikaze, mais en remplaçant le jus de citron vert par du jus de canneberge pour adoucir le goût, tout en offrant une apparence visuellement attrayante, spécialement conçue pour plaire au public féminin. Mais c’est surtout grâce à son inclusion dans la série télévisée « Sex and the City », où les personnages principaux étaient souvent vus en train de déguster un « Cosmo » lors de leurs sorties en ville qu’il a gagné en popularité dans les années 1990. Cela a contribué à faire de ce cocktail un symbole de la culture des cocktails contemporaine, associé à la mode, à la vie urbaine et à la sophistication.

Proposition de Samantha – Espresso MartiniEspresso Martini

Tu as besoin de te remettre sur pied avant les examens? Alors laisse-toi tenter par un Espresso Martini! Selon la légende, un célèbre mannequin des années 80, aurait demandé au barman Dick Bradsell un « électrochoc » qui serait capable de la « réveillée et de la remettre sur pied ». Certaines sources affirment qu’il pourrait s’agir de Naomi Campbell ou Kate Moss! A cette époque Bradsell décide de faire un mélange plus au moins anodin entre les appellations et les saveurs. Il va alors utiliser le verre à Martini, qui est une boisson très populaire de cette époque, pour dissimuler le réel Booster produit entre de la vodka et du café ! L’Espresso Martini a rapidement gagné en popularité dans les milieux branchés de Londres et est devenu un classique des bars du monde entier. Ce breuvage est très apprécié pour son mélange unique entre la touche sucrée de la liqueur de café et l’amertume de l’espresso.

Pour le reproduire ça simplement à la maison, tu auras besoin:

1.⁠ ⁠1 espresso fraichement préparé

2.⁠ ⁠30ml de liqueur de café

3.⁠ ⁠45ml de vodka

4.⁠ ⁠Des glaçons

Pour la préparation (très technique attention), il te faudra:

1.⁠ ⁠Remplir ton shaker préféré à moitié de glaçons. Faut que ça frissonne pour le peps, tu vois?

2.⁠ ⁠Balance tous les ingrédients dans le shaker. Fais-toi plaisir ce n’est pas compliqué !

3.⁠ ⁠« Shake it out » pendant 10 à 15 secondes. Plus tu secoues, plus ça va te secouer, tu peux me croire !

4.⁠ ⁠Quand tu as fini de te déhancher, filtrer le mélange dans un verre à Martini (froid de préférence). Il faut que ce soit aussi chill que toi, si tu vois ce que je veux dire.

5.⁠ ⁠Et maintenant, 3, 2, 1, « bottoms up! ». Trinque à la vie, jeune entrepreneur, les examens c’est bientôt fini!

Proposition de Georg – Moscow Mule

Cocktails

Imaginez-vous dans les années 1940 à New York, découvrant un cocktail intrigant, le Moscow Mule. Ce nom fascinant combine « Moscow », allusion à la vodka, spiritueux emblématique de la Russie, et « Mule », qui évoque le coup de pied épicé de la bière de gingembre. Créé pour stimuler la vente de vodka en Amérique, le choix du nom visait à créer un lien exotique tout en soulignant la vivacité du gingembre. Servi dans un mug en cuivre, ce cocktail offre une expérience unique, mêlant tradition et innovation, et une touche de théâtralité avec son histoire et sa présentation. Bonne dégustation !

Proposition de Clara – Passion of Williamine

Cocktails

Mélange parfait entre tradition et saveurs exotiques, le passion of Williamine s’accorde particulièrement bien aux chaudes soirée d’été entre amis. C’est en 1940, à Martigny qu’André Morand commence à distiller de l’eau de vie de poire Williams qui, de part son goût fruité, gagne rapidement en popularité. Marque déposée depuis 1953, la « Williamine » a acquis une réputation d’excellence et contribue à la renommée du Valais au niveau international. A venir découvrir sur les terrasses valaisannes, à vos risques et périls ! Si vous préférez le déguster chez vous, voici la recette :

1. Remplir un shaker de glaçons et y mettre la moitié d’un fruit de la passion frais

2. Verser 4 cl d’Eau de vie de Williamine et arroser de sirop de vanille

3. Compléter d’environ 12 cl de jus d’orange et du jus d’un demi citron vert

4. Fermer le shaker puis shaker jusqu’à en avoir les mains froides

5. Verser dans un verre à long drink avec les glaçons

6. Décorer d’un demi fruit de la passion dans sa coque Vous obtenez ainsi la boisson parfaite pour amener un peu de soleil dans cette vie lausannoise !

Proposition de Matthieu – Suze Lait

Cocktails

Si vous n’avez jamais goûté à la Suze Lait, abandonnez tout de suite ce regard dégoûté et laissez pour une fois votre curiosité prendre le dessus. Boisson habituellement croisée lors des girons campagnard, cet étrange mélange indescriptible ne laissera personne indifférent. L’amertume de la Suze couplée à la douceur du lait fusionnent en un cocktail étonnant qui en ravira certains tout en en dégoûtant d’autres. Tantôt complémentaires, tantôt non miscibles, l’expérience culinaire de goûter à cette boisson en vaut la chandelle. Alors laissez-vous aller et, lors d’une soirée endiablée, permettez-vous de tester la Suze-lait, boisson (presque) incontournable au sein des apéros de HEConomist; et c’est un citadin qui vous le dit!