Ce week-end, du vendredi 3 mai au dimanche 5 mai aura lieu la septième édition du Week-end Musical de Pully (WEMP), festival de musique qui a la particularité de proposer des concerts gratuits au centre de Pully. L’occasion pour vous de découvrir différents artistes et styles musicaux, le tout dans une ambiance conviviale et dynamique (et sublimé par des délicieux food-trucks et de la bière pression coulant à flots).

L’idée principale des organisateurs est la suivante : proposer des concerts en entrée libre avec des artistes de la région. En effet, la musique classique est, dans l’ensemble, peu accessible. Les prix des billets de concerts classiques dans la région lausannoise avoisinent les 20 CHF pour les moins chers, et peuvent monter jusqu’à 100 CHF pour l’opéra (les billets les moins chers). Il faudrait donc se payer presque l’équivalent d’un bal HEC pour pouvoir écouter Don Giovanni de Mozart (et l’alcool n’y est pas à volonté). Résultat : la musique classique n’est accessible qu’à une petite partie (souvent aisée) de la population et devient aussi un marqueur symbolique de classe sociale.

Au WEMP, les spectateurs ont le privilège d’écouter gratuitement des artistes qui parfois se produisent dans des salles où le billet le moins cher est à 100 CHF… Par le biais de sponsors, de fondations et de subventions de l’État, le WEMP a réussi son pari : proposer une vingtaine de concerts sur trois jours en entrée libre.

De plus, le monde musical suisse –et plus particulièrement romand– regorge de musiciens talentueux. Cependant en Suisse, dans les gros festivals, les artistes étrangers sont souvent préférés aux artistes suisses pour des raisons obscures. Et il semblerait que cette pratique soit assez similaire dans les autres pays d’Europe (qui pour le coup font venir nos artistes suisses [bilan carbone pas top dans tous les cas]). Par exemple le très célèbre Verbier Festival, dans sa programmation principale ne compte presque aucun artiste suisse (et presque aucun billet en dessous du SMIC français).

Le WEMP c’est aussi le festival de la jeunesse. En proposant à des jeunes musiciens de la région de se produire sur scène et/ou de participer gratuitement à des masterclasses avec des artistes talentueux et en organisant des ateliers musicaux ouverts aux très jeunes, le WEMP fait de la transmission de la musique, une de ses valeurs principales (et par la même occasion évite de probables réincarnations de JUL en éduquant la relève musicale).

Si la musique classique n’est pas votre tasse de thé (c’est fort dommage mais ça peut arriver), le WEMP propose aussi des concerts de jazz et de musique alternative pour vous faire découvrir une manière différente de faire de la musique (mais en restant habillé).

Le succès du WEMP, c’est avant tout la qualité de ses concerts. Mais aussi une ambiance du tonnerre organisé par une équipe de passionnés 100 % bénévole qui ne comptent pas leurs heures.

Étant staff au WEMP depuis plus de cinq ans, je ne peux que vous recommander de venir ce week-end, que vous soyez mélomane ou juste curieux, c’est une occasion unique d’écouter de la bonne musique dans un cadre idéal. Que ce soit sur les scènes extérieures près de la buvette et de l’Esplanade du Prieuré ou dans les salles de la Maison Pulliéranne, vous y trouverez pour tous les goûts.

Plus d’info sur : http://www.wempully.ch

 Jean Loye