droit des femmes femmes inspirantes

8 mars : les femmes qui ont inspiré notre rédaction

Célébrée depuis plus d’un siècle, la journée internationale des femmes ou journée internationale des droits des femmes est une journée historique et dont l’importance n’est pas à minimiser. Les progrès acquis suite aux luttes pour les droits des femmes et pour l’égalité en 100 ans ont permis l’émancipation et la mise en lumière des femmes, mais ces progrès ne doivent pas être pris pour acquis, comme ont pu le montrer la Cour suprême des États Unis en revenant en arrière sur le droit à l’avortement ou la prise de pouvoir par les Talibans en Afghanistan qui a fermé la porte des lieux de formation aux femmes. C’est pourquoi cette année encore nous avons demandé à notre rédaction de partager les femmes qui ont su les inspirer, qu’elles soient militantes, artistes, sportives, pionnières, l’équipe d’HEConomist a décidé de leur rendre hommage aujourd’hui et de vous les faire découvrir.

droit des femmes femmes inspirantes

Sophie Scholl – la femme qui a inspiré Elias

La femme que j’ai décidé de choisir n’est autre que l’une des leaders d’un des plus importants mouvements de résistance allemands au nazisme. Son nom est peu connu par le grand public malgré son impact conséquent sur la résistance intérieure allemande face aux horreurs perpétrées par le régime fasciste entre 1933 et 1945. Sophie Scholl était étudiante à Munich en 1942 lorsqu’elle décida courageusement de rejoindre le groupe de « la Rose blanche » avec d’autres étudiants et un professeur de son université. Celui-ci avait pour but de diffuser des tracts dénonçant la guerre et les politiques du régime nazi, telle que l’extermination des Juifs. La brillante jeune femme fut cependant arrêtée et tuée en février 1943 après s’être fait repérer par la Gestapo dans ses activités. J’ai ainsi jugé opportun d’honorer la mémoire de Sophie Scholl, morte pour ses convictions, seule parmi tous…

droit des femmes femmes inspirantes

Lauren Bastide – la femme qui a inspiré Chloé

Il est bien évidemment trop difficile de ne choisir qu’une seule femme qui a su m’inspirer et m’apprendre ce que c’est d’être une femme et une féministe. Choisir Lauren Bastide me permet de parler de ce qui devient l’une des plus grande archive du féminisme de ce siècle selon Virignie Despentes  Lauren Bastide a une formation de journaliste, notamment auprès de Canal+ et du magazine Elle. En 2016, elle lance son podcast La Poudre, dans lequelle elle s’entretient avec de nombreuses personnalité féminines, comme Virginie Despentes, Melha Bedia, Géralidne Nakache, Clara Luciani, Sandrine Rousseau, et bien d’autre encore (j’aimerai citer toutes ces femmes extraordinaires qu’elle a pu rencontrer mais il faut vous garder une part de surprise). Je ne peux que vous recommander cette écoute en ce mercredi 8 mars, mais aussi tous les autres jours de l’année, pour découvrir chaque semaine une femme inspirante. Et si vous préférez le format papier, Lauren Bastide et l’autrice de deux essais : Présentes (2020) et Futur·es (2022).

 

droit des femmes femmes inspirantes

Michèle Mouton – la femme qui a inspiré Matthieu

1982, coupe du monde du World Rally Championship, c’est à bord d’une Audi Quattro S1, un monstre de plus de 350ch, que Michèle Mouton remporte la deuxième place. Oui, j’ai bien dit Michèle et non Michel, car le pilote qui termina vice-champion du monde de rallye cette année-là s’avère être une pilote (par conséquent vice-championne). C’est dans cette discipline majoritairement masculine qu’est le sport automobile que Michèle Mouton s’imposa et ce, il y a près de 40 ans. Depuis la fin de sa carrière en compétition, elle s’engagea au sein de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) afin de promouvoir les femmes dans ce milieu. Je reste impressionné qu’à une époque où le droit de vote des femmes n’était pas encore aquis partout en Suisse, une pilote réussit à réaliser des performances de première classe en rallye, un milieu habituellement dominé par les hommes. Même si depuis, aucune autre femme n’a malheureusement réussi à s’imposer à l’international dans une compétition automobile comme l’a fait Michèle Mouton, cette dernière continue à me donner espoir que les milieux considérés comme réservés aux hommes gagnent en mixité, et j’espère qu’elle inspirera et continuera à inspirer les femmes à se lancer dans ces domaines qui, comme le rallye, la formule 1, l’informatique, l’ingénierie ou la politique, manquent cruellement de mixité.

droit des femmes femmes inspirantes

Niki de Saint Phalle – la femme qui a inspiré Manoël

Niki de Saint Phalle de son vrai nom Catherine de Saint-Phalle est une artiste qui a vécu de 1930 à 2002. Elle est notamment connue pour ces sculptures colorées de très grande taille en polyester représentant des femmes nommées « Les Nanas ». Niki de Saint Phalle est une femme inspirante dans le sens où elle a exercé et réussi à devenir célèbre à une époque où il était encore plus dur qu’aujourd’hui de se faire un nom en tant qu’artiste pour une femme. De plus, Niki de Saint Phalle a soutenu beaucoup de causes, notamment celle de la libération des femmes du patriarcat, ce qui fait d’elle une femme engagée qui a su utiliser la force de son art pour mettre sur le devant de la scène un problème sociétal majeur.

 

droit des femmes femmes inspirantes

Elisabeth Kopp – la femme qui a inspiré Gwendoline

« Il doit être aussi naturel de voir des femmes exercer des fonctions dirigeantes que des hommes travailler dans des jardins d’enfants. » Première femme à être élue au Conseil fédéral en 1984 – soit 13 ans après que les femmes aient obtenues le droit de vote – elle est une pionnière dans la politique suisse. 94e membre du Conseil fédéral de l’histoire, on se souviendra d’elle comme étant celle qui réformera le droit d’asile et le droit matrimonial. C’est grâce à son engagement personnel qu’elle fait passer, en 1985, un nouveau droit matrimonial plus égalitaire attaqué par un référendum. Elisabeth Kopp amorce également une révision de la législation, en vue de l’égalité des droits entre femmes et hommes mais sans aller très loin sur les questions d’égalité salariale et de répression du viol conjugal. Cela reste malgré tout une avancée majeure dans la lutte pour l’égalité femmes-hommes en Suisse. C’est en 1989 qu’elle démissionne de son poste suite à un scandale concernant son mari, à qui elle avait transmis des informations confidentielles. Celui-ci était impliqué dans une enquête menée contre une société à laquelle il était lié et qui était suspectée de blanchir l’argent issu du trafic de drogue. Elle se retire alors de la vie politique, avant de revenir en 2004 pour militer en faveur de l’assurance maternité. Aujourd’hui, elle prononce des discours et participe à des débats où elle souligne la nécessité de l’égalité des droits entre femmes et hommes et encourage les femmes à s’engager en politique.

droit des femmes femmes inspirantes

Julissa Villanueva – la femme qui a inspiré Valérie

Julissa est une femme inspirante dans le domaine forensique, docteure en pathologie et directrice du service de médecine légale au Honduras. En 2018, les Etats-Unis lui ont décerné le Prix International de la Femme de Courage qui salue son travail dans l’aide à la protection des femmes et des enfants contre les crimes violents dans son pays.
Elle a ouvert la voie à l’utilisation des Chambres de Gesell qui permettent aux victimes de crimes sexuels ou aux témoins de meurtre de témoigner devant un tribunal sans révéler publiquement leur identité. Cette méthode permet donc aux victimes de s’exprimer librement sans honte ni peur de représailles, indispensable pour la sécurité de tous.

droit des femmes femmes inspirantes

Lidia Poët – la femme qui a inspiré Valentin

Lidia Poët est la première femme a avoir réussi l’exploit (à l’époque heureusement) de devenir avocate en Italie. Issue d’une famille bourgeoise, elle entame des études à l’université de droit de Turin à 23 ans. Victime du sexisme omniprésent à cette époque, elle décide de dédier sa thèse au statut des femmes dans la société ainsi que leur droit de vote. Après son diplôme, elle travail auprès d’un sénateur et avocat avant de demander à rejoindre le barreau de Turin. C’est alors que son combat pour la reconnaissance de sa légitimité commence. D’abord acceptée à l’Ordre des avocats de Turin, son statut est revu en appel suite à la demande du procureur général du roi qui la fait radier. Elle se heurte à un argumentaire qui porte à faire sourire de nos jours mais qui était tristement sérieux à son époque. Ainsi on lui opposera le fait qu’une femme n’a pas les mêmes droits qu’un homme mais qu’elle est aussi biologiquement incompatible avec le métier, les règles ne permettant pas une prise de décision ferme et pragmatique. Elle devra dès lors exercer dans l’ombre, aux côtés de son frère, lui-aussi avocat. Ce n’est qu’en 1919 qu’elle obtiendra l’accès au barreau grâce à l’entrée en vigueur d’une loi permettant aux femmes l’accès à des postes de la fonction publique. Elle avait alors 65 ans. Pour finir, elle déposera son premier bulletin de vote en 1945, à l’âge de 93 ans, année du droit de vote total pour les femmes. Son parcours et son histoire montrent à quel point l’accès a certaines professions a pu être difficile pour les femmes et l’est encore aujourd’hui avec le fameux plafond de verre auquel se heurte bien des femmes voulant accéder aux hauts postes à responsabilité.

droit des femmes femmes inspirantes

Sabiha Gokcen – la femme qui a inspiré Ümmügülsüm

Sabiha Gökçen was a remarkable woman who made history as Turkiye’s first female combat pilot and the world’s first female fighter pilot. Born in Bursa, Turkiye in 1913, she was the adopted daughter of Mustafa Kemal Atatürk, the founder of modern Turkiye. Her life was full of challenges and achievements, and she inspired generations of women to pursue their dreams. Sabiha’s greatest achievement came during World War II, when she flew combat missions in Syria and Iraq. She flew bombing missions, reconnaissance missions, and ground support missions, and she earned the respect of her fellow pilots and commanders. She was the first female fighter pilot in the world, and her bravery and skill inspired many women to pursue careers in aviation.Sabiha Gökçen was a trailblazer and a role model for women all over the world. She proved that women could succeed in fields that were traditionally reserved for men, and she inspired generations of women to pursue their dreams. Her legacy lives on, and her name is synonymous with courage, determination, and achievement.

 

droit des femmes femmes inspirantes
L’équipe HEConomist

Dans la même thématique, la rédaction vous propose les articles suivants :

droit des femmes femmes inspirantes
8 mars : Les femmes inspirantes
– Les femmes* de HEConomist-

 

 

 

 

 

 

droit des femmes femmes inspirantes
8 mars : La parole aux femmes !
– Les femmes* de HEConomist-

 

 

 

 

 

droit des femmes femmes inspirantes
Greatest Women in History
– Lara Aksu –