A person holding his head Description automatically generated

Greffe de cheveux : entre Mythes & Réalités 2/2

Last updated:

Le fonctionnement

Les 2 méthodes de greffes de cheveux universels sont le FUT et le FUE. Le premier, pour Follicular Unit Transplantation, ou en français transplantation de follicules unitaires, est la méthode la méthode la plus ancienne. Le chirurgien va prélever une fine bandelette de peau, avec les follicules de cheveux attachés, et transplanter ceux-ci dans la zone receveuse. La seconde méthode, FUE, ou Follicular Unit Excision, en français extraction d’unités folliculaires, est celle de prélever chaque follicule indépendamment dans la zone donneuse, puis de l’implanter sur le cuir chevelu.

A diagram of hair lossDescription automatically generated
FUE vs FUT

Dans l’image ci-dessus, il est très facile de voir la cicatrice qui sera laissée par l’extraction FUT. Cette méthode est intéressante, car la zone donneuse, à l’arrière, n’est pas aussi vaste et ne doit ainsi pas cicatriser aussi longtemps que dans le FUE. De plus, les cheveux transplantés ne vont pas tomber et continueront de pousser. Malheureusement, la cicatrice, fermée à l’aide de points de sutures, restera visible à vie, à moins de la cacher sous les cheveux, une fois ceux-ci repoussés.

Pour la méthode FUE, les greffons sont prélevés uns par uns dans la zone donneuse, située tout autour de la tête. Ils seront ensuite implantés sur le cuir chevelu, dans la zone receveuse que vous aurez décidé avec votre chirurgien. Une fois les cheveux implantés, ceux-ci tomberont après un mois. Les greffons prendront environ 3 mois à s’acclimater à leur nouvel environnement et c’est après cette durée, que les nouveaux cheveux commencent à pousser. Un bon résultat est visible après 6 mois et le résultat définitif environ 1 an après la greffe.

Les cliniques tendent également à offrir un service de prélèvement Saphir FUE. La différence avec la méthode classique est que la pointe de l’outil d’extraction est en saphir et non en acier inoxydable comme les lames d’extraction classiques. Ceci permet une extraction encore plus précise et ainsi un temps de guérison plus rapide de la zone donneuse, le résultat de la greffe sera cependant le même avec les deux méthodes d’extraction.

A poster of hair loss treatmentDescription automatically generated
Zone donneuse & receveuse

Attentes vs réalité des résultats

Certaines publicités tendent à faire croire qu’il est possible d’obtenir un résultat exceptionnel suivant une greffe de cheveux. Il y a deux facteurs à prendre en compte : la zone donneuse, et l’emplacement naturel de votre Hairline. Pour la première, comme présenté sur l’image ci-dessus, il existe divers niveaux de zones donneuse, surtout en termes de densité. Si vous possédez une zone donneuse dense, il sera possible d’extraire plus de greffons en une fois, et ainsi implanter plus de cheveux dans la zone receveuse lors d’une seule opération. En effet, il existe un maximum de greffons récoltables en une fois. Si ce seuil est dépassé, votre zone donneuse sera endommagée pour de futures greffes et surtout lors de la repousse des cheveux, des cicatrices pourraient rester visibles. Ainsi, ne vous attendez pas toujours à pouvoir greffer tout votre cuir chevelu, en une fois. Il est nécessaire d’écouter l’avis d’un professionnel, ne croyez pas toutes les communications commerciales à ce sujet.

En ce qui concerne le deuxième facteur, la Hairline. Nous possédons tous une délimitation naturelle des cheveux, à l’avant du cuir chevelu. Lorsque vous haussez les sourcils, il est possible de voir où celle-ci s’arrête, car c’est également l’endroit à partir duquel il n’y a plus de tension dans le front. En effet, il n’est pas possible d’avancer votre délimitation au-delà de ce point, sous peine de voir tomber les greffons, et les cheveux, lorsque vous hausserez les sourcils lors d’une mimique du visage.

La greffe

L’opération de la greffe est relativement simple. Vous serez anesthésié localement au niveau de la zone donneuse lors du prélèvement et au niveau de la zone receveuse lors de l’implantation. Tout du long, vous serez couché sur le ventre lors du prélèvement, qu’exécutera le personnel infirmier. Les greffons sont alors entreposés dans un liquide spécial. Puis, viendra le chirurgien, pour perforer les petits trous dans la zone receveuse décidée au préalable. Une fois ces perforations exécutées, le personnel infirmier viendra les remplir avec les greffons. La durée d’une telle opération varie selon le nombre de greffons et selon la peau de votre cuir chevelu, mais en moyenne cela dure entre 5 et 7 heures, avec une pause pour manger après le prélèvement.

Une fois la greffe terminée, il existe deux écoles pour la cicatrisation, concernant une greffe FUE. En Turquie, vous recevrez un pansement tout autour de la tête, sur la zone donneuse, que vous devrez garder 2 à 3 jours au maximum. En suisse, il n’y a pas de pansement, mais un traitement infrarouge le jour de l’opération pour accélérer la cicatrisation. Dans le premier cas, les médecins recommandent également de dormir avec un coussin de voyage pour garder la tête surélevée, ce qui n’est pas le cas dans la deuxième. Dans tous les cas, les deux méthodes se valent, expérience faite par l’auteur.

A diagram of hair transplantationDescription automatically generated
Processus de greffe

Effets secondaires suivant une greffe

La DHT produite naturellement par le corps ne touchera pas aux cheveux greffés, étant donné que les greffons proviennent de zones non soumises à la DHT génétiquement. Toute personne ayant perdu ses cheveux suivant une alopécie, n’est pas réellement chauve. Les cheveux dans la zone donneuse sont toujours présents, c’est-à-dire ceux sur le côté et à l’arrière du crâne.

Il est possible, suivant une greffe, que le cuir chevelu gratte durant quelques jours. Il s’agit d’une démangeaison passagère. Il peut y avoir d’autres effets secondaires mineurs, mais aucun qui empêche significativement une réussite de la greffe. Les nouveaux cheveux pousseront forcément.

Les prix

En général, les cliniques fonctionnent par forfait. Vous obtenez une offre fixe pour un certain nombre de greffons, que ce soit 500, 1000, 1500 greffons ou plus encore. En Suisse, le standard se rapproche d’un forfait de 2500 CHF pour 1000 greffons. En Turquie, tout dépendra de l’offre de la clinique, de ses standards et de ce qui est inclus. La plupart des cliniques incluent l’hôtel et le déplacement en taxi haut de gamme depuis le lieu de résidence vers le lieu de l’intervention dans le forfait. La plupart des cliniques vous feront un forfait tout inclus, y compris l’opération, évidemment, sans pour autant vous indiquer le nombre de greffons à l’avance, étant donné la non-possibilité de consulter physiquement.

Prévoyez un budget d’au moins 2000 CHF, pour une bonne opération. Peut-être 3000 CHF avec tout compris. Il existe des offres bien plus intéressantes et bon marché, mais informez-vous suffisamment sur la clinique en utilisant les interventions des internautes sur les notes de Google, ou encore des forums spécialisés. Vous souhaitez obtenir une implantation capillaire naturelle et non un quadrillage ou plan d’aménagement d’une ville américaine sur votre cuir chevelu car le chirurgien est un amateur.

Les chirurgiens turcs sont très bien formés dans le domaine de l’intervention capillaire, étant donné qu’il existe un cursus spécialisé d’études dans ce domaine, leur permettant de respecter une implantation naturelle en suivant la Hairline naturelle pour un résultat réaliste et indétectable. Inquiétez-vous néanmoins si le chirurgien commence à implanter les greffons en ligne droite en suivant une grille.

A world map with different colored labelsDescription automatically generated
Grille des prix d’une greffe

Les traitements supplémentaires (infrarouge, plasma)

Les forfaits peuvent gonfler avec la proposition d’offres spéciales sur des compléments, qui peuvent garantir une cicatrisation plus rapide après l’intervention ou encore une repousse plus rapide.

Un traitement souvent utilisé est celui par infrarouge. Celui-ci est tout à fait basé scientifiquement et accélère l’hémostase. Vous serez placé sur le ventre, le médecin positionnera alors une couronne de LED autour de votre tête. Vous resterez dans cette position durant plusieurs minutes pour que le traitement fasse effet.

Une autre offre récurrente est celle de l’injection plasma. A la fin de l’opération de greffe, ou le lendemain, le médecin injecte du plasma, extrait précédemment lors d’une prise de sang, à des points stratégiques sur votre cuir chevelu. Le terme couramment utilisé est PRP, pour Platelet-rich Plasma. Selon une étude publiée dans Springer Link en 2023, le traitement par PRP dans les patients atteints d’alopécie androgénique augmenterait significativement la densité des cheveux. C’est également ce qui survient après une intervention chirurgicale. Ce traitement permet une densité accrue, grâce, entre autres, à une meilleure circulation sanguine et une meilleure alimentation des greffons.

En dehors de ces traitements, méfiez-vous d’autres offres farfelues et renseignez-vous !

A diagram of a prp procedureDescription automatically generated
Traitement PRP

Prendre soin de ses cheveux

Tout un chacun prend soin de ses cheveux, en tout cas un minimum, en les lavant, en passant un shampooing, un après shampooing ou encore un conditioner. Historiquement, nous ne nous lavions pas les cheveux tous les jours. C’est devenu chose commune. Néanmoins, une étude publiée dans le National Library of Medecine en 2021 conclut que se laver les cheveux 5 à 6 fois par semaine est meilleur que de se laver les cheveux 2 à 3 fois par semaine. La population observée était asiatique. En connaissance de cause, le cheveu asiatique est très différent du cheveu européen, américain ou encore africain. De plus, le type de cheveu diffère également au sein d’un continent, une personne d’origine germanique ou latine n’ayant pas les mêmes paramètres génétiques.

Dans la pratique, sur le cuir chevelu, les glandes sébacées produisent du sébum. Ce sébum est vital au bon entretien du cheveu. C’est ce composé qui influencera le taux graisseux du cheveu. Lorsque le soin des cheveux n’est pas effectué quotidiennement, cette substance englobera plus fortement le poil, créant une barrière naturelle sur le cheveu. Une fois le shampoing enduit, pour permettre aux principes actifs d’agir correctement sur le cheveu, il est nécessaire de faire tomber cette barrière, ainsi que tous les résidus des produits enduits dans le cheveu précédemment. Ce processus nécessite ainsi deux shampoings. Les principes actifs du shampoing, pour laver en profondeur le poil, agiront correctement lors du deuxième lavage. Il est conseillé de laisser le produit agir durant 1 à 2 minutes à chaque lavage.

Georg Peter
Cliquez sur la photo pour plus d’articles !
SOURCES (cliquez sur les titres pour en savoir plus)

Sites :

Images :

Dans la même thématique, la rédaction vous propose les articles suivants :

A person holding his head Description automatically generated
GREFFE DE CHEVEUX : ENTRE MYTHES & RÉALITÉS 1/2
– GEORG PETER –