Bienvenue en milieu hostile ! Vous venez d’arriver en HEC et vous vous sentez seul, perdu et déboussolé ? Pas de panique, c’est normal. Ce petit guide de survie vous permettra de vous frayer un chemin à travers la jungle de maths, de bouquins et de connaissances qu’est la première HEC.

Où trouver des informations sur les cours ?

Tout ce que vous devez savoir se trouvera surtout sur les pages Moodle des cours. Cependant, plusieurs cours suggèrent également des lectures facultatives. Celles-ci peuvent être utiles, notamment pour approfondir certains sujets ou fournir plus d’exercices. La plupart des livres peuvent se trouver neufs, à prix raisonnables, au Comité HEC. Sinon, plusieurs options de seconde main existent, notamment via le groupe Facebook « HEC première année » ou la bourse aux livres Oikos.

Une grande source d’information est le site Summaries. C’est un site de partage où des étudiants mettent à disposition des résumés, exercices et anciens examens. C’est une véritable mine d’or, mais attention, tout le contenu n’est pas nécessairement de bonne qualité.

De façon générale, de nombreuses informations sont disponibles sur le site de la faculté. Allez y faire un tour !

Comment survivre en cours ?

Première étape : aller en cours. Ce conseil peut sembler trivial, déconcertant, voire même évident, au début, mais vous comprendrez vite son importance face aux « potes » vous proposant allègrement des bières à Zelig (le bar de l’UNIL, situé au Géopolis – vous apprendrez vite à le connaître) sous prétexte « qu’il y a tout dans le PowerPoint du cours ».

Par la suite, n’hésitez pas à poser des questions et à aller parler aux professeurs et assistants durant les pauses. Ce sont souvent des opportunités d’en apprendre plus sur certains sujets, de mieux comprendre ce que vous trouviez flou, et d’apprendre à connaître des parcours académiques. Une fois qu’un sujet a été vu, il ne sera plus jamais abordé, il faut donc être sûr de bien comprendre dès le début et d’aller poser vos questions si vous ne comprenez pas certains concepts-clés. Encore mieux, des heures de « labo » sont organisées dans la plupart des matières pour aller poser vos questions à un assistant !

Ensuite, apprenez à repérer les places près d’une prise. Rien de pire qu’un ordinateur déchargé, et vous apprendrez vite que les salles Amphimax et Anthropole n’en disposent pas toujours. Si vous avez cours dans ces deux bâtiments, anticipez une recharge express avant le cours.

Finalement, prenez des notes de façon active. Ne vous contentez pas du PowerPoint disponible sur Moodle, mais résumez la matière. Ce conseil a deux avantages : vous éviter de vous endormir en cours et vous permettre de disposer de notes propres et concises qui seront très utiles quand vous réviserez en panique 2 jours avant l’examen.

Où manger ?

Nul besoin de s’attaquer aux insectes et aux moutons, et encore moins de boire sa propre urine. Contrairement à Bear Grylls, le ravitaillement en milieu hostile est relativement simple à l’UNIL, et vous trouverez rapidement de douces collations :

  •  Le restaurant Géopolis est le plus populaire, et probablement le plus savoureux de tous les points de restauration du campus. Allez-y dès que possible et assez tôt pour prendre des places.
  • La cafétéria de la Banane (Unithèque) est celle qui propose le plus de choix et le plus de places assises
  • Des micro-ondes sont à disposition dans tous les bâtiments. Attention cependant à la file d’attente à certains horaires.
  • Des sandwichs sont disponibles un peu partout si vous n’avez pas le temps à midi, mais les meilleurs sont ceux de l’épicentre (Anthropole) et du restaurant Géopolis.
  • Les cafétérias Da Nino proposent de bonnes pizzas, des nuggets et autres burgers à un prix raisonnable.

Comment rencontrer d’autres étudiants ?

La question peut sembler basique, mais le monde universitaire est très loin du monde gymnasial. Survivre dans un tel milieu requiert une coopération sociale intense entre les individus. Pour ça, le plus simple est d’aller aux événements du Comité HEC (le saint-patron des étudiants HEC) ou de rejoindre une des nombreuses associations du campus. En voici un simple aperçu :

  • HEE (HEC Espace Entreprise) : le pôle entrepreneurial et professionnel des étudiants
  • Finance Club et Investment Society : les meilleurs endroits pour les fans de la finance et de trading
  • Haskins : Une nouvelle association très prometteuse qui se concentre sur le sport et ses implications sociétales
  • Heliste : l’association du luxe et des grandes maisons
  • Oikos : le meilleur endroit pour découvrir le management responsable et la durabilité appliquée
  • START : un pôle d’innovation et de créativité
  • Junior Entreprise HEC : au cœur des entreprises avec un Business Game et une Golf Cup
  • Wine Society : tout est dit dans le nom
  • Uthink : les plus grands promoteurs de l’esprit critique
  • Innovation time : quand réflexion et innovation se mêlent
  • Et bien sûr… HEConomist, votre journal préféré qui recrute régulièrement des rédacteurs !

Rejoindre une association est un excellent moyen de se motiver à réussir sa première, de rencontrer des étudiants plus expérimentés, et d’approfondir ses connaissances et compétences. Ça ne demande que quelques heures par mois et c’est tout à fait compatible avec la première année, il ne faut pas en avoir peur !

Les exas arrivent ! Que faire ?

Pour les examens, l’essentiel du travail doit avoir été fait en cours de semestre (étudier, faire les séries d’exercices, lire les bouquins, faire des résumés…). Une façon très efficace de réviser est ensuite de refaire des exercices, mais surtout d’anciens examens disponibles sur Moodle ou sur Summaries. Ce conseil s’applique particulièrement en Mathématiques, où refaire de nombreux examens semble être la stratégie qui réussit le mieux aux étudiants.

Improvise. Adapt. Overcome

Vous avez maintenant tous les éléments en main pour survivre dans la jungle HEC. En cas de doute, n’hésitez pas à demander à d’autres étudiants ou même à faire appel au programme de mentorat HEC. Tout ne sera pas facile, amusant, ou même utile, mais vous trouverez très rapidement votre place parmi les fauves que nous sommes.

 

Alex Oktay