Notre expérience universitaire est un tremplin pour notre avenir, bien plus qu’on ne pourrait le penser. Cet article est le premier d’une série de trois articles, qui ont pour but de fournir une liste non-exhaustive de points que l’on peut améliorer lors de notre cursus et qui nous seront bénéfiques tout au long de notre vie. Ces exemples sont tirés d’expériences personnelles ou de livres, j’espère qu’ils pourront vous aider à réaliser vos objectifs. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

Distraction VS Connexion

Quand on parle de vie universitaire, on pense aux jeudredis, aux bières du Zélig après les cours et surtout aux folles soirées organisées par le Comité HEC (vivement le vaccin, car tout ça nous manque terriblement). Il est difficile de passer à côté de certaines choses à l’université, et l’une d’elle est de rencontrer de nouvelles personnes qui souvent, puisqu’elles ont choisi la même faculté que vous, ont les mêmes passions que vous. Comme nous disait un de mes profs du gymnase, les amis que l’on se fait à l’université, on les garde souvent pour la vie. Quelle est la première étape pour passer les examens tout en faisant ces belles rencontres ?

J’ai passé ma première année universitaire sans réseaux sociaux et je l’ai (étonnement) bien réussie, je me suis fait autant d’amis (voir plus) que si j’avais utilisé toutes ces applications, et je vous conseille d’en faire autant. Plus de temps, plus de concentration, plus de vraies connexions. En 2019, le temps moyen passé par les étudiants américains sur les réseaux sociaux était de 144 minutes. On ne peut réellement comprendre ses chiffres qu’en ayant une vision long-terme. Je vous ai donc concocté un petit graphique pour comprendre où la consommation excessive de contenu peut nous mener.

J’espère que ce graphique vous choque. Il donne une assez bonne estimation des faits, et peut limiter votre biais vers le présent (cf. le cours légendaire du prof. Joao Montez en deuxième année HEC, patience les 1ères années, tout vient à point à qui sait attendre 😉). A titre personnel, me dire que je passerais plus de temps sur les réseaux qu’avec ma famille m’a fait changer de comportement très rapidement. Un deuxième point que j’aimerais relever est la définition de réseau social ; s’il permet de parler, s’appeler, se voir avec des gens qui nous sont proches dans la vraie vie, alors c’est une bonne utilisation. Le problème, c’est que, souvent, les plateformes nous tournent vers du contenu qui n’a rien à voir avec notre vie personnelle et nos intérêts, et nous oriente vers une forme d’addiction et de surconsommation. L’article HEConomist de Mariela permet d’approfondir votre réflexion sur la question (ainsi que toutes les vidéos et articles que vous avez sûrement dû voir jusqu’à présent).

L’Université peut donc se révéler comme une excellente occasion de se libérer de certaines mauvaises habitudes. Une bonne solution pour contrer cela est de planifier sa semaine à l’avance et de se fixer des priorités pendant la semaine. Quels sont les objectifs en termes de matière couverte, de temps d’étude et de temps à faire autre chose. Idéalement, notez le temps que vous passez chaque jour pour faire vos tâches pour vous rendre compte du temps consacré à chaque activité. Puis estimez si vous voulez changer votre comportement, et continuez d’écrire le temps dédié pour suivre votre progression.

Ce premier article avait comme objectif de vous faire prendre conscience d’un problème qui pénalise cruellement les étudiants universitaires. Après avoir enlevé les distractions, vous allez pouvoir vous concentrer sur vos objectifs. Le prochain article vous expliquera comment les formuler pour les accomplir, et quels sont les skills utiles à apprendre pendant votre cursus.

2020-Portrait-Nicola

Nicola De Paris
Cliquez sur la photo pour plus d’articles !

 

Dans la même thématique, la rédaction vous propose les articles suivants :

10 Conseils de Networking
– HEConomist –

6 tricks to efficiently use your mobile phone
– Nicola De Paris-

Pourquoi s’investir ?
– Sirine Chodan –