gold pocket watch on white paper

Bond, James Bond.

Depuis le 8 octobre 2021, date de la sortie du nouveau James Bond en Suisse, les fans de la saga n’ont qu’une phrase à la bouche : « As-tu vu No Time to Die ? ». Sans spoiler, cet article est une remise à niveau pour toutes celles et ceux qui ont besoin d’une piqûre de rappel sur l’histoire de l’agent 007.

Qui est James Bond ?

D’après les romans originaux et les films, James Bond, matricule 007, est un agent secret écossais de fiction. A l’image des six acteurs qui l’ont interprété, Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig, c’est un homme grand, aux yeux perçants, athlétique et séduisant.

Supervisé par M., approvisionné en gadget par Q. et guidé par Miss Moneypenny, l’agent 007 exécute diverses missions dans le monde entier. Son matricule 007 lui est attribué comme le septième agent ayant la licence 00, la fameuse « licence to kill ».

L’histoire derrière l’espion anglais.

L’agent secret du MI6 est un personnage inventé par l’auteur de roman Ian Fleming en 1953. Ayant lui-même travaillé pour les services secrets britanniques durant la Seconde Guerre mondiale, il s’est inspiré de ses expériences, de ses connaissances et de ceux qui ont travaillé avec lui pour créer de toute pièce le fameux agent double. Les écrits ont connu un franc succès mais c’est grâce aux films qu’on doit à James Bond ses âges d’or. En 1962, c’est le réalisateur Terence Young qui se lance le premier dans l’aventure en réalisant Dr. No.

Une majorité des films et des récits sont réalisés en pleine guerre froide. James Bond défendait et défendra toujours les valeurs occidentales, en combattant l’URSS et ses alliés. Cette atmosphère se ressent fortement dans les premiers films, et continue d’être présente par la suite, même après 1989.

No Time to Die

Après une attente de presque un an et demi, le 25ème volet de la saga est enfin dans les salles. C’est le 5ème et dernier film où Daniel Craig incarne l’agent secret, après Casino Royale (2006), Quantum of Solace (2008), Skyfall (2012) et 007 Spectre (2015). Le film de 2h43 divise déjà les spectateurs : long, surprenant ou audacieux ?

Mais je ne vous en dirais pas plus et vous laisse le choix d’aller voir ou non le cultissime agent Bond, James Bond.

Béatrice Bilger
Cliquez sur la photo pour plus d’articles !

Dans la même thématique, la rédaction vous propose les articles suivants :

ASTON MARTIN, UN CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE À PART ENTIÈRE
– Pierre Sadoux –

NICE TO WATCH YOU
– HEConomist –

Curtain, Cinema, Theater, Stage, Film
REINVENTONS LE CINEMA
– Arthur Thévenin –