orgueil et préjugés résumé

Au-delà de la romance : Jane Austen, son héritage littéraire intemporel

Orgueil et préjugés, Raison et Sentiments, Emma ou encore Persuasion : il est impossible que vous soyez passé à côté des romans de Jane Austen, ou de leurs nombreuses adaptations. Cette romancière britannique s’est faite, au fil des décennies, une place de choix sur les étagères des romans classiques, aussi bien au côté des sœurs Brontë que de Thomas Hardy. Ses mots délicatement ciselés et sa perspicacité aiguë ont donné naissance à des histoires intemporelles qui transcendent les barrières du temps et des cultures, offrant un miroir subtil et amusant à la société de son époque tout en explorant des thèmes universels. Plongeons dans l’univers captivant de Jane Austen et découvrons ce qui rend ses romans si précieux pour les lecteurs du monde entier.

Une Femme : Jane Austen

Jane Austen, née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire en Angleterre, était la 7ème d’une fratrie de 8 enfants au sein d’une famille de la petite noblesse campagnarde. Cet environnement familial lui offrit un cadre propice à l’éducation et à la lecture. Son père, le révérend George Austen, joua un rôle essentiel en lui permettant un accès sans restriction à sa bibliothèque personnelle, ce qui nourrit sa passion précoce pour la littérature.

What did Jane Austen really look like? — RoyaltyNow
Un des rares croquis connus de Jane Austen et ce à quoi elle aurait vraisemblablement ressemblé

L’une des facettes les plus remarquables de la vie de Jane Austen fut son choix délibéré de ne pas se marier, une décision qui détonnait avec les normes de son époque où le mariage était souvent considéré comme essentiel pour les femmes de sa condition. Elle opta plutôt pour se consacrer à sa carrière d’écrivaine et à son art, un choix qui engendra des spéculations sur sa vie sentimentale.

Parmi ces spéculations, on évoque la brève rencontre avec Thomas Langlois Lefroy, un jeune avocat irlandais croisé en 1796. Ils flirtèrent brièvement et partagèrent du temps ensemble, mais leur relation n’aboutira pas au mariage. Lefroy, issu d’une famille modeste, n’avait pas les moyens financiers requis pour épouser Jane Austen. Bien que leur histoire n’ait pas laissé de traces significatives, elle pourrait avoir influencé la manière dont Jane Austen a abordé les thèmes de l’amour et du mariage dans ses œuvres littéraires.

En 1802, une proposition de mariage (la seule qu’elle recevra) vint de Harris Bigg-Wither. Jane Austen accepta initialement la proposition, mais le lendemain, elle revint sur sa décision et annula ses fiançailles. La principale raison de ce revirement était probablement le manque d’amour pour lui et le désir d’un mariage basé sur des sentiments authentiques plutôt que sur des considérations financières. Bien que cette proposition et son annulation aient créé une certaine tension au sein de la famille Austen, Jane choisit finalement la liberté et la poursuite de sa carrière littéraire plutôt que le mariage. Cette expérience a probablement également influencé son traitement du mariage dans ses œuvres, où elle met souvent l’accent sur l’importance de l’amour et de la compatibilité dans les unions.

Une autrice publiée

Elle a commencé à écrire très jeune et a rapidement développé un style d’écriture qui allait devenir sa marque de fabrique. Ses romans sont souvent des comédies de mœurs, qui décrivent les relations sociales et amoureuses de la gentry anglaise. Mais bien plus que cela, ses romans explorent les thèmes de l’amour, du mariage, de l’argent et du pouvoir, et remettent en question les normes de la société

La publication de ses romans s’est faite de manière progressive. Son premier roman, Raison et Sentiments, parut anonymement en 1811, suivi de près par Orgueil et Préjugés en 1813. Jane Austen publie ses premiers romans sous le pseudonyme « By a Lady » (Par une Dame) principalement en raison des normes et des conventions de l’époque. Au début du XIXe siècle, la littérature était largement dominée par des auteurs masculins, et il était rare pour une femme d’être reconnue en tant qu’écrivaine. Utiliser un pseudonyme permettait à Jane Austen de dissimuler son identité de femme, lui offrant une plus grande chance de succès et de respectabilité dans un monde littéraire où les femmes étaient souvent reléguées à des rôles de lectrices plutôt qu’à des autrices.

Par la suite, Jane Austen a continué à écrire et à publier. Son roman Mansfield Park fut publié en 1814, suivi de Emma en 1815. Celui-ci est un ouvrage particulièrement remarquable, mettant en scène une héroïne complexe et prétentieuse. C’est également à cette époque qu’elle travailla sur Sanditon, bien que cette dernière œuvre reste inachevée. Deux autres de ses romans, Northanger Abbey et Persuasion, furent publiés posthumément en 1818, un an après sa mort.

Il ne faut pas oublier que Jane Austen a également écrit d’autres œuvres, notamment Lady Susan et The Watsons. Lady Susan est une novella épistolaire explorant les intrigues d’une veuve manipulatrice, tandis que The Watsons est un roman inachevé qui met en scène une héroïne confrontée à des dilemmes sociaux et familiaux. Bien que ces œuvres ne soient pas aussi connues que ses romans les plus célèbres, elles témoignent de la diversité de son talent littéraire.

Les Thèmes Clés dans Ses Romans Majeurs

Chacun de ses romans présente des intrigues captivantes et des personnages richement développés. Orgueil et Préjugés explore les thèmes de la classe sociale et de l’amour contrarié, tandis que Raison et Sentiments se penche sur les relations familiales et les différences entre le rationalisme et l’émotion. Emma met en scène une héroïne complexe et prétentieuse, tandis que Mansfield Park aborde des questions de morale et d’éthique. Northanger Abbey est une satire des romans gothiques populaires de son époque, tandis que Persuasion explore les thèmes du regret et de la seconde chance. Chacun de ses romans offre une perspective unique sur la société de l’époque et continue d’inspirer les lecteurs du monde entier. Loin des romances superficielles, Austen explore les liens entre les individus, dépeignant des personnages complexes et en quête d’authenticité. Ses héroïnes, à l’image d’Elizabeth Bennet ou de Marianne Dashwood, brisent les schémas traditionnels et défient les attentes de la société.

Thème du Mariage

Dans chacun de ses romans, l’autrice aborde de manière incisive les questions de l’amour et du mariage. Plutôt que de présenter le mariage comme un moyen de sécurité financière, elle met en avant l’idée que les femmes ont le droit de choisir leur partenaire en fonction de leurs sentiments et de leur compatibilité intellectuelle.

Orgueil et préjugés | Joe Wright, 2005 | Cinepsy - Cinéma et psychanalyse
L’adaptation culte d’Orgueil et Préjugés par Joe Wright en 2005

Orgueil et Préjugés : Le mariage est au cœur de ce roman, où les personnages, tels qu’Elizabeth Bennet et Mr. Darcy – mais aussi Jane Bennet et Charles Bingley – luttent contre les préjugés et l’orgueil liés à leur classe sociale pour parvenir à une union basée sur l’amour authentique.

Raison et Sentiments : Dans cette histoire, Jane Austen explore les différentes motivations qui sous-tendent les mariages, mettant en lumière les unions fondées sur l’affection et celles de convenance. Les sœurs Dashwood cherchent à concilier le mariage et l’indépendance financière.

Mansfield Park : Le roman examine les conséquences morales du mariage et les distinctions de classe qui influencent les relations amoureuses, tout en critiquant les manières hypocrites de la haute société.

Emma : Le personnage éponyme, Emma Woodhouse, représente l’indépendance féminine à travers sa quête d’épanouissement personnel. Le roman aborde également la question du mariage fondé sur l’amour véritable.

Persuasion : l’autrice explore le mariage en tant que choix émotionnel dans Persuasion, mettant en avant le thème du regret et de la seconde chance pour les personnages principaux.

Thème de l’Indépendance Féminine

Jane Austen ne se contente pas d’écrire des romances, elle critique également la société patriarcale et les privilèges accordés aux hommes. Dans ses romans, elle expose avec perspicacité les inégalités sociales et les injustices auxquelles les femmes sont confrontées. Elle révèle les absurdités des codes de conduite rigides imposés aux femmes, ainsi que les conséquences néfastes du mariage fondé sur la fortune et le statut social. Austen remet en question les rôles traditionnels des genres et démontre que les femmes sont tout aussi capables que les hommes de prendre des décisions éclairées et de trouver le bonheur.

Raison et Sentiments : Les sœurs Dashwood, en particulier Elinor, cherchent à gagner en indépendance à une époque où les femmes étaient souvent financièrement dépendantes du mariage.

Emma : Emma Woodhouse incarne l’indépendance féminine en cherchant à s’épanouir intellectuellement et financièrement, défiant les conventions de son époque.

Persuasion : Dans ce roman, Anne Elliot aspire à l’indépendance en poursuivant ses propres désirs émotionnels plutôt que de se conformer à des attentes sociales.

Thème de l’Évolution des Personnages

À travers son œuvre, elle explore la croissance, le changement et la transformation des individus au fil du temps. Les personnages principaux de ses récits passent souvent par des voyages émotionnels et personnels, évoluant de manière significative, et cette évolution est cruciale pour le développement de l’intrigue et la compréhension des thèmes plus larges de ses œuvres.

Raison et Sentiments : Le récit se concentre sur le développement des personnages, en particulier celui des sœurs Dashwood, qui apprennent à naviguer dans la complexité des relations humaines.

Emma : Le personnage d’Emma Woodhouse évolue au fil du temps, passant de l’égocentrisme à la compréhension des autres et de soi.

Persuasion : Anne Elliot subit une transformation personnelle, apprenant à suivre son cœur et ses désirs, marquant une évolution significative de sa personnalité.

Thème de la Classe Sociale

L’univers de Jane Austen est inextricablement lié à la question des classes sociales. Dans ses romans, elle dissèque avec finesse et subtilité les hiérarchies sociales de l’Angleterre géorgienne, mettant en évidence les tensions, les préjugés et les injustices qui en résultent. Son exploration des distinctions de classe et des enjeux qui en découlent est l’une des raisons pour lesquelles ses œuvres demeurent si pertinentes et fascinantes pour les lecteurs d’aujourd’hui.

Orgueil et Préjugés : Les distinctions de classe jouent un rôle majeur, avec Mr. Darcy, membre de la haute société et immensément riche, qui doit surmonter les barrières sociales pour épouser Elizabeth Bennet.

Orgueil et Préjugés (série, 1995) : Le period drama par excellence - Critictoo Séries TV
L’adaptation encore plus culte en mini-série d’Orgueil et Préjugés par la BBC en 1995, la meilleure adaptation roman-film toutes catégories (selon moi)

Mansfield Park : Le roman examine en profondeur les différences de classe et les dilemmes moraux qui en découlent. Le personnage de Sir Thomas Bertram, le père de la famille Bertram possède des plantations dans les Antilles où l’esclavage était pratiqué pour la production de sucre. Le roman suggère que la richesse et le niveau de vie de la famille Bertram sont en grande partie financés par les revenus tirés de ces plantations dans les colonies. Les références aux plantations de sucre et à la fortune de la famille Bertram montrent comment la classe sociale de l’époque géorgienne était souvent étroitement liée à des activités économiques qui pouvaient être moralement problématiques, comme l’esclavage.

Thème de l’Intelligence des Femmes et de l’Érudition

À une époque où l’accès à l’éducation était limité pour les femmes, Jane Austen valorisait l’intelligence et l’esprit critique féminins. Ses héroïnes sont souvent dotées d’une intelligence vive et d’une érudition qui leur permettent de s’affirmer dans un monde dominé par les hommes. Austen souligne l’importance de l’éducation des femmes en tant qu’outil d’autonomisation et de prise de décision éclairée.

Raison et Sentiments : Les sœurs Dashwood, en particulier Elinor, incarnent l’intelligence et l’érudition, mettant en avant l’importance de l’intellect et de la compréhension dans la vie des femmes.

Emma : Le personnage d’Emma Woodhouse est illustratif de l’intelligence, bien qu’elle doive apprendre à diriger son intelligence de manière plus bienveillante et respectueuse envers les autres.

Persuasion : Anne Elliot est une héroïne érudite qui représente l’intelligence féminine, cherchant à prendre ses propres décisions et à suivre son propre chemin.

Thème de la Satire Sociale

Jane Austen est également une maîtresse de la satire sociale. À travers des descriptions minutieuses de la haute société de son époque, elle critique avec subtilité les hypocrisies et les faux-semblants qui régissent ces cercles sociaux étroits. Elle dénonce les mariages d’intérêt, les conventions étouffantes et les hiérarchies rigides, donnant ainsi une voix aux opprimés et aux marginaux. Sa plume acérée et pleine d’esprit offre une critique mordante des normes sociales, tout en faisant rire ses lecteurs.

Emma : Jane Austen offre une satire subtile des conventions superficielles de la haute société, dénonçant l’hypocrisie et les préjugés de classe.

Northanger Abbey : Le roman se moque des conventions sociales de l’époque et explore la fascination pour le gothique, soulignant l’importance de la réalité par rapport à la fiction.

Une féministe avant l’heure

L’œuvre de Jane Austen est incontestablement un pilier de la littérature anglaise, mais elle va au-delà de son statut de classique. Elle a réussi à marquer l’histoire en tant que femme écrivaine à une époque où les femmes étaient souvent reléguées à une position d’infériorité vis-à-vis des hommes.

À une époque où les droits des femmes étaient considérablement restreints, Jane Austen a su insuffler un esprit d’émancipation féminine à travers ses récits. Ses héroïnes ne se contentent pas de se soumettre aux attentes de la société patriarcale, elles cherchent à s’affirmer et à trouver leur propre voix. Par exemple, Elizabeth Bennet d’Orgueil et Préjugés refuse catégoriquement un mariage de pure convenance, illustrant ainsi un rejet des normes sociales de l’époque. Emma Woodhouse, quant à elle, se lance dans des projets audacieux et Anne Elliot revendique son droit au bonheur malgré les pressions extérieures.

L’une des caractéristiques les plus marquantes des romans de Jane Austen est la place prépondérante accordée aux femmes. Ses personnages féminins sont des modèles d’indépendance et de courage, ouvrant la voie à une vision féministe avant-gardiste. Ils sont des femmes fortes et intelligentes, dotées d’opinions et d’ambitions, et elles ont le courage de défendre leurs convictions et de lutter pour leur bonheur, même si cela signifie s’opposer aux conventions sociales de l’époque. Les personnages masculins, quant à eux, sont souvent dépeints comme imparfaits et faibles, ayant besoin d’être guidés par les femmes.

On peut le dire, l’œuvre de Jane Austen transcende le simple divertissement littéraire. Elle est devenue un symbole de la lutte pour l’égalité des sexes et un exemple puissant de ce que les femmes peuvent accomplir lorsqu’elles sont autorisées à s’exprimer. Jane Austen a non seulement créé des chefs-d’œuvre littéraires intemporels, mais elle a également ouvert la voie à une réflexion sur l’émancipation des femmes, laissant derrière elle un héritage qui inspire toujours la lutte pour l’égalité.

Le « phénomène Austen », une écrivaine intemporelle

Les romans de Jane Austen, écrits au début du XIXème siècle, continuent de captiver les lecteurs du monde entier, et cela n’est pas dû au hasard. Ils sont le reflet d’une plume aiguisée et d’une profonde compréhension des dynamiques humaines, ce qui leur confère une intemporalité qui résiste à l’épreuve du temps. Mais pourquoi ces œuvres anciennes demeurent-elles si actuelles, au point d’être constamment adaptées au cinéma ou à la télévision ?

Les romans de Jane Austen plongent dans les arcanes des relations humaines. Ses personnages, complexes et nuancés, sont en proie à des dilemmes qui traversent les âges. Le thème du mariage, par exemple, est omniprésent dans ses œuvres, mais au-delà des aspects sociaux de cette institution, les lecteurs trouvent des réflexions sur l’amour, le désir, l’indépendance et le sens de la vie. Ces préoccupations sont éternelles, et chacun peut y trouver une résonance avec sa propre expérience. Mais ses romans sont bien plus que des histoires d’amour. Ils servent de miroir à la société de son époque, exposant les conventions, les hypocrisies et les préjugés de la classe supérieure anglaise. Cette satire sociale, tout en étant ancrée dans le contexte géorgien, est suffisamment universelle pour demeurer pertinente dans n’importe quelle société qui connaît des distinctions de classe, des rivalités et des jeux de pouvoir. Sans oublier que les héros et héroïnes de Jane Austen sont intemporels. Leur profondeur psychologique et leur évolution personnelle les rendent accessibles à tout lecteur, quel que soit son milieu social ou son époque. Que ce soit l’indépendante Elizabeth Bennet, l’érudite Anne Elliot ou la perspicace Emma Woodhouse, ces personnages incarnent des qualités et des défauts que chacun peut reconnaître en soi. Finalement, les thèmes cités précédemment sont suffisamment flexibles pour être adaptés à divers contextes. Les adaptations modernes, situées dans des environnements contemporains, prouvent que les dilemmes relationnels et sociaux dont elle parlait demeurent tout aussi réels aujourd’hui. Les lecteurs et spectateurs s’identifient toujours aux questionnements des personnages.

En est la preuve l’adaptation Netflix de Persuasion en 2022, qui reprend en partie l’histoire du roman éponyme mais avec des blagues et un vocabulaire moderne : « cet homme est un 10 mais », etc. Je ne me prononcerai pas sur la qualité adaptative du roman, néanmoins, je vous déconseille ce film si vous voulez saisir l’essence du roman sans avoir à le lire. Persuasion - film 2022 - AlloCiné

Une autre adaptation, souvent méconnue, est Bridget Jones’s Diary, le roman de Helen Fielding ainsi que son adaptation cinématographique. C’est une réinterprétation contemporaine d’Orgueil et Préjugés où les personnages de ces deux œuvres partagent des similitudes frappantes. Bridget Jones, l’héroïne éponyme, incarne le rôle d’Elizabeth Bennet (et jouée par Renée Zellweger), partageant son indépendance, son esprit vif et son humour. Mark Darcy, est une réinterprétation de Mr. Darcy, étant lui aussi un homme austère, riche et distant au début de l’histoire. Il est joué par Colin Firth, celui-ci ayant été choisi après avoir interprété Mr. Darcy quelques années plus tôt pour la BBC. Daniel Cleaver, quant à lui, est le charmant mais insincère intérêt amoureux de Bridget, reprenant le personnage de George Wickham. Bridget Jones: The Edge of Reason (2004) - IMDb

Plus de deux siècles après sa disparition, Jane Austen continue de fasciner et d’inspirer. Ses romans traversent les époques sans perdre de leur éclat. Son écriture fluide et élégante, sa compréhension profonde des émotions humaines et sa vision féministe en font une icône littéraire indémodable. Ses histoires d’amour vibrantes et ses héroïnes fortes sont autant de rappels puissants de l’importance de l’égalité des sexes et de la liberté de choix pour les femmes.

En célébrant l’œuvre de Jane Austen, nous célébrons l’héritage qu’elle a laissé aux femmes écrivains du monde entier. Nous célébrons la force et le courage des femmes qui se battent pour leurs convictions. Et nous célébrons la voix des femmes, qui, même dans les moments les plus sombres de l’histoire, continue de se faire entendre.

Gwendoline Munsch
Gwendoline Munsch
Cliquez sur la photo pour plus d’articles !
SOURCES (cliquez sur les titres pour en savoir plus)

Image titre

Image du portrait de Jane

Image Orgueil et Préjugés 1995

Image Orgueil et Préjugés 2005

Image Persuasion

Image Bridget Jones

Son rapport au mariage

La vie de Jane

La vie de Jane II 

Le phénomène Austen

Tout savoir sur Orgueil et Préjugés en 20 minutes par Arte

Dans la même thématique, la rédaction vous propose les articles suivants :

MILAN KUNDERA : SON OEUVRE EN 3 ROMANS
– JULIEN SAVOY –

Une image contenant noir et blanc, Visage humain, personne, homme Description générée automatiquement
LE DÉTECTIVE HERCULE POIROT, ENQUÊTES ET RÉALITÉS
– VALÉRIE BILGER –

../../Downloads/blur-book-books-176103.jpg
INTERLUDE AU CŒUR D’UN LIVRE : LA PEAU DE CHAGRIN D’HONORÉ DE BALZAC
– JEAN-KONRAD MIGNON –